4ème de couverture
La presse en parle
51 groupes
L'auteur
4ème de couverture
Une chronique...
Les 100 albums
L'éditeur
Les liens
"Chroniques du Rock Progressif " (1967-1979)

Fin des années soixante. Dans le sillage de l'utopie hippie, des Beatles et du psychédélisme, des groupes anglais repoussent encore plus loin les frontières du rock. En 1969, le premier album de King Crimson marque la naissance d'un genre nouveau : le rock progressif. Pink Floyd, Yes ou encore Genesis, alors emmené par Peter Gabriel, vont, chacun à sa manière, construire des oeuvres uniques, sophistiquées et inventives. Le rock s'émancipe de ses racines blues et mêle l'énergie électrique à des influences classiques, folk, jazz, électroniques, contemporaines ou médiévales.
Etalant son éclectisme jusqu'à des groupes et artistes quasiment inclassables (les Français de Magma) ou beaucoup plus grand public (Mike Oldfield), la nébuleuse progressive règne ainsi sur la "pop music" jusqu'au milieu des années soixante-dix. Trente ans plus tard, d'innombrables groupes se réclament toujours de son héritage...
"Chroniques du Rock Progressif" invite à la redécouverte de cette musique, de ces musiques, au travers de 100 disques parmi les plus marquants du genre, de "Days Of Future Passed" des Moody Blues (1967) jusqu'à "The Wall" de Pink Floyd (1979). Le tout rehaussé des reproductions couleur de toutes les pochettes d'albums, dont l'esthétisme navigue souvent entre science-fiction et surréalisme. Premier ouvrage en français sur le sujet, ce livre propose une synthèse propre à combler tous les passionnés et à donner aux néophytes les clefs d'un monde musical aussi multiple que fascinant.

delage_prog
25/03/02